Entretien du logement entre deux locataires

Publié par le

Comment assurer aux vacanciers de trouver à leur arrivée un logement en bon état d'entretien et de désinfection dans le contexte particulier du Covid-19 ? En faisant un ménage complet, comme vous en avez l'habitude, mais également en remplaçant vos produits habituels par des produits virucides efficaces. Voici nos recommandations.

Etape 1 : aérer le logement

La ventilation des pièces permet de dissiper le virus. Alors n'hésitez pas à ouvrir en grand les fenêtres dès votre arrivée et pendant votre séjour. Vérifiez que les orifices d'entrée d'air dans les pièces ou les bouches d'extraction dans les salles d'eau ne sont pas obstruées. En revanche, il n'est pas utile de diffuser des huiles essentielles ou des bougies parfumées. Elles n'ont aucun impact sur le coronavirus.

Etape 2 : désinfecter les surfaces

Vous allez faire votre ménage habituel avec un détergent ou du savon pour retirer les salissures. En outre, pour éliminer tout risque de contamination, chaque surface manipulée fréquemment est à nettoyer avec un produit ménager virucide. Pensez que tout ce qui peut être touché est à désinfecter. Voici une liste des surfaces à nettoyer avec un produit virucide :

  • les poignées de portes et de fenêtres, les poignées de portes de placards, les manivelles de stores ;
  • les interrupteurs ;
  • les télécommandes ;
  • les tables et les chaises ;
  • les sanitaires (éviers, lavabos, toilettes et boutons de chasse-d'eau, douches) ;
  • le plan de travail de la cuisine, les appareils électroménagers (aspirateur, lave-linge, lave-vaisselle, sèche-cheveux, fer à repasser...) ;
  • les poubelles ;
  • les cintres...

Voilà pour l'essentiel, vous pouvez compléter cette liste avec les autres équipements qui se trouvent dans votre logement.

Quel produit ménager virucide utiliser ?

Pour désinfecter efficacement votre logement, il faut utiliser des produits dits " virucides " qui tuent les virus. Vous pouvez employer de l'alcool ménager à 70 % ou des lingettes imprégnées d'alcool à 70 %, ou tout simplement de l'eau de Javel à une concentration maximale de 0,5 % que vous obtenez en diluant 1 l d'eau de Javel du commerce à 2,6 % dans 4 l d'eau froide.

Prenez soin de diluer l'eau de Javel dans de l'eau froide et non dans de l'eau chaude, cela la priverait de son efficacité !

D'autres produits sont proposés dans le commerce comme étant " virucides ", assurez vous qu'ils respectent bien la norme Afnor NF EN 14476 et suivez les consignes du fabricant pour leur utilisation. En revanche, ne mélangez pas les différents produits entre eux.

Tous les produits ne sont donc pas virucides. Le vinaigre blanc, qui est beaucoup utilisé car efficace comme antibactérien, n'a pas de propriété virucide. Il est donc sans efficacité comme désinfectant contre le Covid-19.

N'oubliez pas de vous protéger pour faire le ménage en portant un masque et des gants.

Etape 3 : laver le linge de maison

Le linge de maison est à laver comme vous en avez l'habitude, mais en prenant soin de choisir un programme de lavage à 60 °C  : draps, housses de matelas, serviettes de toilette, serviettes de bain, torchons de cuisine, sans oublier le sac de linge sale, passent en principe à cette température. Le reste du linge peut être lavé à 40 °C.

Etape 4 : laisser des produits ménagers à disposition du locataire

Vous pouvez laisser à la disposition du locataire les produits virucides que vous avez utilisés. Il sera rassuré et il appréciera de pouvoir lui-même entretenir le logement efficacement.

Nous vous conseillons dans tous les cas de lui dire quels produits vous avez utilisés et de l'informer de la désinfection que vous avez effectuée avant son arrivée. Il appréciera et sera rassuré par les précautions d'hygiène que vous avez prises. Vous pouvez aussi mettre à sa disposition un savon pour les mains, puisque c'est grâce au lavage fréquent des mains que l'on évite la contamination.

Faut-il laisser un délai entre l'arrivée et le départ de vos locataires ?

Il n'y a pas de délai obligatoire à respecter entre le départ et l'arrivée des locataires. Vous l'avez compris, il faut seulement prendre le temps de bien aérer, laver et désinfecter le logement. Laisser un délai plus long, de 24 heures par exemple, est bien sûr une précaution supplémentaire qui permet au virus de s'estomper et de diminuer encore plus le risque de contamination, en particulier si vous n'êtes pas sûr d'avoir désinfecté l'intégralité des surfaces du logement.